Nos partenaires

A la une

TROUVEZ LE SYNDICAT LE PLUS PROCHE DE VOUS

Alternants, Apprentis, la CFDT est là pour vous !

Après l’annonce du ministère du Travail qui prévoit des coupes budgétaires, notamment avec la suppression de l’aide à l’embauche pour les contrats de professionnalisation qui seront conclus à partir du 1er mai, la question se pose sur les conséquences que cette suppression aura sur l’embauche d’alternants.

Après l’annonce du ministère du Travail qui prévoit des coupes budgétaires, notamment avec la suppression de l’aide à l’embauche pour les contrats de professionnalisation qui seront conclus à partir du 1er mai, la question se pose sur les conséquences que cette suppression aura sur l’embauche d’alternants.

On voit que la société est en constante évolution, c’est pourquoi il est important de veiller à tenir des revendications adaptées pour faire face aux changements et réduire les inégalités et la précarité des travailleurs.

À ce titre, la CFDT négocie dans les branches et les entreprises des droits pour faire évoluer les conditions de travail, notamment pour les alternants. En particulier, la FCE-CFDT pilote le projet « Maintenir la dynamique en faveur de l’alternance », dans le contrat stratégique de la filière Chimie et Matériaux, signé en décembre dernier pour la période 2023-2027, et qui engage les branches Caoutchouc, Chimie, Papier-Carton et Plasturgie à promouvoir l’alternance.

Un accord Alternance a également été négocié dans la branche Chimie. Il permet, entre autres, aux alternants de bénéficier d’une meilleure rémunération, d’une aide financière pour le passage du permis de conduire, ou encore d’une prise en charge d’un équipement numérique dans la limite de 500 €.

Les représentants du personnel sont également présents pour aider les alternants à répondre à leurs questions, qu’elles soient juridiques ou pratiques. Pour les alternants des toutes petites entreprises, qui n’ont pas de représentants du personnel, sachez que des militants CFDT vous représentent dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI). Les membres des CPRI ont pour mission de donner aux salariés et aux employeurs toutes les informations, conseils, et avis utiles sur les dispositions légales ou conventionnelles qui leur sont applicables.

D’autres structures sont présentes pour aider les alternants, tels que :
• Les centres de formation d’apprentis (CFA) qui, depuis la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », du 5 septembre 2018, sont chargés de l’accompagnement des apprentis. Ils ont pour mission d’informer sur les droits et devoirs, de résoudre les difficultés sociales et matérielles, d’évaluer les compétences acquises, d’accompagner dans la recherche d’un employeur, dans les démarches pour accéder aux aides octroyées, etc.
• Les opérateurs de compétences (OPCO) octroient des aides financières réservées aux apprentis afin de prendre en charge les premiers équipements pédagogiques, tels que la tenue, le matériel, les livres d’études, etc. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site : https://www.education.gouv.fr
• Les régions, également, peuvent proposer des aides financières supplémentaires en fonction du secteur professionnel et du niveau de formation. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site : www.etudiant.gouv.fr

La CFDT revendique partout en France le développement de la formation professionnelle en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation pour favoriser l’insertion professionnelle.
Les représentants CFDT veillent, à tous les niveaux, au respect des droits des alternants et à la qualité de la formation et des diplômes obtenus.

L’apprentissage des métiers par la voie de l’alternance doit être un passeport pour l’avenir professionnel de l’alternant. C’est pour cela qu’il est indispensable de leur garantir un cadre de travail favorable et des formations professionnelles de qualité.


Retrouvez plus d’informations dans le Guide 2023 sur l’apprentissage et l’alternance – CFDT sur le site : https://www.cfdt.fr

À LIRE AUSSI

Le secrétaire général de la FCE-CFDT, Dominique Bousquenaud, a participé avec la secrétaire générale adjointe de la FGMM-CFDT, Christèle Khelf, à la réunion du
Send this to a friend